Homéopathie : fin de remboursement des médicaments homéopathiques

Une bosse, un rhume, un état grippal… l’homéopathie est un réflexe pour beaucoup de Français (un sur dix d’après la Haute Autorité de Santé). Remboursés depuis 1984, les médicaments homéopathiques ne le seront bientôt plus. Le gouvernement a suivi les recommandations de la HAS pour organiser le déremboursement d’ici 2021.

 

Fin du remboursement de l’homéopathie, Gouvernement et HAS

Une décision de la ministre de la Santé

Après de longues discussions, la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, s’est finalement exprimé en juillet 2019 en faveur du déremboursement de l’homéopathie. Cette décision a notamment été motivée par l’avis de la Haute Autorité de Santé sur le sujet. En effet, selon les études de la HAS, la faible efficacité de l’homéopathie ne permet pas de justifier la prise en charge par l’Assurance maladie.

Les médicaments homéopathiques : une efficacité non prouvée scientifiquement

La commission de la transparence de la HAS a conclu à une absence d’efficacité avérée de l’homéopathie. Les patients ayant recours à ces granules en sucre composées d’extraits dilués seraient en effet soumis à un effet placebo. La Haute Autorité de Santé a réalisé une étude scientifique sur plus de 1000 substances homéopathiques. Elle a également scrupuleusement étudié plus de 1 000 publications scientifiques. Au bout du compte, la HAS a rendu un avis défavorable au remboursement de l’homéopathie. Le déremboursement a donc été décidé, l’efficacité des traitements étant jugée insuffisante scientifiquement.

Une décision controversée

En effet, d’après les chiffres de l’Assurance maladie, l’homéopathie ne représente qu’une infime partie de la prise en charge de médicaments en France. En 2018, le remboursement des produits homéopathiques s’élevait à 126,8 millions d’euros. Une goutte d’eau par rapport aux 20 milliards d’euros de remboursement sur l’ensemble des médicaments.

 

Comment va se dérouler le déremboursement des médicaments homéopathiques ?

Agnès Buzyn a annoncé un changement progressif au niveau du remboursement de l’homéopathie. Actuellement, le taux de remboursement s’élève à 30 %. Au 1er janvier 2020, il passera à 15 % pour finalement tomber à 0 % en 2021. Dès le 1er janvier 2021, les produits homéopathiques ne seront donc plus du tout remboursés par la Sécurité sociale.

Les impacts du déremboursement de l’homéopathie

L’homéopathie, une médecine maintenue en pharmacie

Déremboursement ne signifie pas interdiction ! Même sortie de la liste des médicaments sous convention tarifaire avec l’Assurance maladie, l’homéopathie restera accessible avec ou sans ordonnance. Votre pharmacien pourra ainsi continuer à vous délivrer vos tubes d’homéopathie. Le seul changement interviendra au moment de payer…

Prescription par les médecins, homéopathes ou non

Les médecins auront également toujours la possibilité de proposer un traitement homéopathique à leurs patients. Si vous prenez rendez-vous avec un médecin conventionné, la consultation sera prise en charge à 70 % du tarif de convention de l’Assurance maladie. Le reste vous sera remboursé par votre mutuelle. Un médecin homéopathe est un médecin généraliste qui a suivi une formation complémentaire sur une médecine alternative : l’homéopathie. Si votre médecin dispose d’une spécialité d’homéopathe, rien ne changera donc sur le remboursement de votre consultation puisqu’il reste avant tout diplômé en médecine !

L’homéopathie et vos frais de santé

Un Français sur 10 a recours à l’homéopathie. Si vous en faites partie, la fin du remboursement va forcément avoir un impact sur vos frais de santé. Sans compter qu’en plus du déremboursement annoncé, les adeptes de l’homéopathie doivent s’attendre à une augmentation générale du prix des médicaments homéopathiques. 2 raisons à cela :

  • l’augmentation de la TVA. Les médicaments remboursés par l’Assurance maladie sont soumis à un taux de TVA de 2,10 %. Pour les médicaments non remboursés, ce taux passe à 10 %.
  • la libération du marché. Les prix ne seront plus encadrés par le Comité économique des produits de santé. Les laboratoires seront donc libres de fixer leurs propres prix.

 

Vous souhaitez obtenir plus d’information sur le remboursement de l’homéopathie par la Mutuelle des hôpitaux ?

 Contactez-nous !

 

Nos valeurs

Expérience

Créée en 1959 pour et par des hospitaliers, la Mutuelle des hôpitaux adapte ses garanties aux évolutions du secteur. Nous répondons ainsi aux besoins spécifiques des agents de la fonction publique hospitalière.

Proximité

Notre service d’assistance est disponible 24 h/24 et 7 j/7 par téléphone : conseils personnalisés, informations utiles... Nos conseillers restent à votre écoute et vous accompagnent au quotidien.

Bienveillance

Nous souhaitons faciliter l’accès à des soins de qualité au plus grand nombre en nous basant sur la solidarité et sur nos valeurs mutualistes. Nous restons ainsi attentifs à la santé et au bien-être de nos adhérents.

Réactivité

Nous vous garantissons une prise en charge immédiate dès l’adhésion, sans délai de carence, une large couverture Tiers Payant et une rapidité de remboursement grâce à notre propre centre de gestion centralisé.