Médecin : quel contrat de prévoyance choisir ?

Médecin hospitalier ou libéral, votre métier vous expose à des risques professionnels pouvant entraîner des arrêts de travail. Anticipez une éventuelle perte de revenus avec un contrat prévoyance adapté. Garanties arrêt de travail, invalidité et capital décès : protégez-vous et votre famille !

La prévoyance, une nécessité pour un médecin

À quels risques professionnels s’expose un médecin

Professionnel de santé, votre activité vous expose à des risques tant physiques que psychologiques :

  • maladies liées au contact quotidien avec vos patients ;
  • burn-out ;
  • accident de la route, notamment pour les médecins qui se déplacent au domicile de leurs patients, etc.

Souscrire un contrat d’assurance prévoyance est donc essentiel pour anticiper un arrêt de travail induit par ces risques professionnels.

Médecin en secteur hospitalier ou libéral

Il existe différentes catégories de médecins : les médecins du milieu libéral et ceux du milieu hospitalier (salariés ou agents publics). Ces différents professionnels de santé disposent d’une protection sociale variant selon leur secteur d’activité. Mais dans tous les cas, les différents organismes et régimes de protection ne couvrent que partiellement la perte de revenus en cas d’arrêt de travail.

Médecin, qui verse vos indemnités selon votre secteur ?

En cas d’arrêt de travail, différents organismes vous verseront des indemnités journalières selon votre statut.

  • Médecin de la fonction publique hospitalière : votre employeur et le CGOS (Comité de Gestion des Œuvres sociales) indemnisent en partie votre perte de traitement.
  • Médecin libéral : vous êtes couvert par le régime de prévoyance de la CARFM (Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France). Vos indemnités journalières ne vous seront versées qu’à partir du 3e mois d’arrêt.

Dans un cas comme dans l’autre, les indemnités journalières versées ne couvrent pas la totalité de votre perte de revenus. Il est donc nécessaire de souscrire un contrat prévoyance complémentaire pour conserver votre niveau de vie. On parle alors de « maintien de salaire ».

Fonctionnement d’un contrat de prévoyance dédié aux médecins

Contrat de prévoyance : les critères à définir

Pour choisir l’assurance prévoyance la plus adaptée à votre situation, vous devez vous référer à différents critères. Côté personnel, votre prévoyance prendra en compte votre âge, votre situation familiale, votre état de santé et votre revenu fiscal. Côté professionnel, tout dépendra de votre statut et de votre activité : libéral ou hospitalier, spécialité pratiquée, récurrence des déplacements, etc.

Les garanties de prévoyance

La garantie arrêt de travail

En cas de maladie ou à la suite d’un accident, vous pouvez vous retrouver en arrêt de travail, aussi appelé incapacité temporaire de travail (ITT). Vous recevez alors une indemnité journalière de votre employeur et de votre régime de prévoyance. Mais ces indemnités restent insuffisantes pour couvrir la totalité de vos revenus professionnels. Un contrat d’assurance prévoyance vous permettra de compléter ces versements pour maintenir votre niveau de vie pendant cette période d’inactivité.

La garantie invalidité

Invalidité permanente ou temporaire, invalidité totale ou partielle… Après un accident ou une maladie, vous pouvez vous retrouver dans l’incapacité de reprendre votre travail. Vous pourrez alors bénéficier d’une rente d’invalidité pour compenser votre perte de revenus. Le montant de cette rente sera calculé selon :

  • votre taux d’invalidité ;
  • votre âge de mise en invalidité ;
  • vos revenus.

Soyez notamment vigilant à la garantie « invalidité professionnelle », dédiée aux professions médicales. Le barème utilisé pour définir votre taux d’invalidité prendra en compte les exigences spécifiques à votre activité de médecin.

Le capital décès

Penser prévoyance, c’est également protéger sa famille en cas de décès. Un contrat prévoyance vous permet de compléter le versement de capital versé par votre régime de prévoyance (CARMF, Sécurité sociale, CGOS, AGIRC-ARCCO, IRCANTEC, etc.). Vous choisissez vos ayants droit (conjoint, enfants, ou tout autre bénéficiaire) et anticipez l’impact de la perte de vos revenus sur leur vie quotidienne. En cas de décès, le capital versé leur permettra notamment de pallier les frais d’obsèques et de maintien de leur niveau de vie.

Médecin libéral : prévoyance et loi Madelin

Vous êtes médecin libéral ? La loi Madelin prévoit des contrats de prévoyance dédiés aux TNS (travailleurs non-salariés). Les médecins libéraux ayant un niveau de protection plus faible que les médecins salariés, ces contrats leur apportent une couverture complémentaire. Le contrat Madelin donne également accès à un avantage fiscal non négligeable. Vous pourrez en effet déduire vos cotisations de votre revenu professionnel imposable.

 

À la Mutuelle des hôpitaux, nous connaissons le quotidien des médecins. Nous vous proposons donc des contrats prévoyance aux garanties adaptés à votre profession !

Découvrez notre offre prévoyance

Nos valeurs

Expérience

Créée en 1959 pour et par des hospitaliers, la Mutuelle des hôpitaux adapte ses garanties aux évolutions du secteur. Nous répondons ainsi aux besoins spécifiques des agents de la fonction publique hospitalière.

Proximité

Notre service d’assistance est disponible 24 h/24 et 7 j/7 par téléphone : conseils personnalisés, informations utiles... Nos conseillers restent à votre écoute et vous accompagnent au quotidien.

Bienveillance

Nous souhaitons faciliter l’accès à des soins de qualité au plus grand nombre en nous basant sur la solidarité et sur nos valeurs mutualistes. Nous restons ainsi attentifs à la santé et au bien-être de nos adhérents.

Réactivité

Nous vous garantissons une prise en charge immédiate dès l’adhésion, sans délai de carence, une large couverture Tiers Payant et une rapidité de remboursement grâce à notre propre centre de gestion centralisé.